Votre état civil

Seul un enregistrement (transcription) de l’acte sud-africain par les services consulaires permet d’obtenir une « équivalence » française qui sera ainsi acceptée par les administrations françaises.

A savoir


Vous pouvez vous rapprocher de notre consulat pour solliciter l’enregistrement de vos actes d’état civil si l’événement correspondant est survenu dans la circonscription consulaire de Johannesburg.
Quel que soit votre pays de résidence, votre demande d’enregistrement d’un acte d’état civil sud-africain devra être adressée ou remise à notre consulat.

Le rôle du Consulat
Le consul général de France à Johannesburg, tel le maire d’une commune en France, est investi, dans sa circonscription consulaire, des fonctions d’officier de l’état civil. A cette fin, le consulat général tient des registres d’état civil. Il y porte les actes dont vous avez demandé l’enregistrement.
Attention, les services consulaires ne peuvent pas enregistrer les actes de mariage, naissance, reconnaissance, divorce sans votre accord. Ceux-ci pourront être enregistrés exclusivement à votre demande.
Toutefois, sous réserve de vérifications liées à la nationalité française du défunt, il pourra y avoir lieu à un enregistrement d’office de l’acte de décès car l’ordre public est concerné.
Avertissement : dans certains cas, l’acte de décès d’un ressortissant français n’est pas communiqué à nos services ; par conséquent il ne pourra être enregistré qu’à votre demande.
Les copies de l’acte enregistré au consulat sont délivrées gratuitement.

Pour toutes les informations non répertoriées sur notre rubrique état civil, vous pouvez interroger le service de l’état civil par messagerie en adressant un courriel.

Le service état civil du consulat vous reçoit sur rendez-vous du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h30 sans interruption.

publié le 13/07/2017

haut de la page