La visite d’Etat de François Hollande s’est clôturée avec succés

Le Président de la République, M. François Hollande, a effectué une visite d’Etat en Afrique du Sud les 14 et 15 octobre 2013.

A l’issue d’un entretien en tête-à-tête avec le président sud-africain Jacob Zuma, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté commune de renforcer le partenariat stratégique existant entre la France et de l’Afrique du Sud, consolider les liens politiques et économiques entre les deux pays, et accroître la coopération sur de nombreux sujets.

La conférence de presse conjointe organisée à Union Buildings a été suivie par une visite de Freedom Park à Pretoria, où le président Hollande a rendu hommage aux héros morts pour la liberté de l’Afrique du Sud. Il a ensuite accompagné le président Zuma au Forum économique, réunissant à Sandton chefs d’entreprise français et sud-africains, où un accord très important a été signé entre Alstom et Prasa.

Après avoir longuement rencontré la communauté française lors d’une réception à la résidence de l’Ambassadeur de France, François Hollande a participé au dîner d’Etat organisé en son honneur par Jacob Zuma à la Presidential Guesthouse.

La seconde journée de François Hollande en Afrique du Sud a débuté par une visite de courtoisie de M. Kgalema Mothlante, Vice-Président sud-africain. La matinée s’est poursuivie par la visite de l’usine de Sanofi dans le township de Mamelodi à Pretoria, où sont produits rétroviraux et médicaments contre la tuberculose distribués en Afrique du Sud et dans le monde. Il s’est ensuite rendu à Soweto pour visiter le Musée Hector Pierterson et la maison de Mandela.

Cette visite d’Etat en Afrique du Sud a été un réel succès, renforçant la relation étroite existant entre la France et l’Afrique du Sud et soulignant l’importance des liens entre les deux pays non seulement au niveau politique mais également dans les domaines des affaires, du tourisme, des échanges culturels, de la coopération académique, de la recherche scientifique et du développement agricole, pour n’en citer que quelques-uns.

publié le 26/06/2014

haut de la page