Procédure de demande de visas pour les résidents en Namibie et Zambie.

Depuis les transferts des compétences consulaires de la Zambie et de la Namibie vers Johannesburg intervenus, s’agissant des visas, le 1er janvier 2015 et le 3 juillet 2015 respectivement, le consulat de France à Johannesburg est chargé d’instruire les demandes de visas en provenance de ces deux pays lorsqu’il s’agit de :

- courts séjours dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM : Guyane, Martinique, Mayotte, Guadeloupe et Réunion) et dans les Collectivités et Territoires d’Outre-Mer (CTOM : Polynésie française, dont Tahiti, Bora Bora, Moorea et les Iles Marquises, Wallis-et-Futuna, Nouvelle-Calédonie, Saint Martin, Saint-Barthélemy et Saint-Pierre-et-Miquelon) ;

- longs séjours en France (durée supérieure à 3 mois).

En conséquence, toutes les personnes qui résident dans l’un de ces deux pays d’Afrique australe et qui souhaitent solliciter l’un des visas énumérés ci-avant sont invitées à soumettre leurs demandes au consulat de France à Johannesburg en suivant la procédure suivante :

1/ prendre contact avec le consulat par courriel pour s’informer des documents à produire au regard du motif du déplacement et solliciter un rendez-vous : visas.johannesburg-fslt@diplomatie.gouv.fr

2/ se présenter au rendez-vous convenu avec le consulat, à Johannesburg, pour y déposer le dossier de demande de visa complet et procéder au recueil des données biométriques.

Pour les visas court séjour dans un DROM ou CTOM, la délivrance du visa se fera le jour même pour les titulaires de passeports namibiens et zambiens. En revanche, pour les visas long séjour, le délai inhérent à l’instruction de la demande, quelle que soit la nationalité du demandeur, s’étale sur plusieurs jours (10 jours en moyenne).

S’agissant des demandes de visas court séjour (durée inférieure à trois mois) pour la France, dits visas Schengen, le dépôt des dossiers et la délivrance s’effectuent sur place grâce à des accords de représentation conclus avec des partenaires européens : en Namibie, les demandeurs sont ainsi invités à s’adresser à l’ambassade d’Allemagne à Windhoek, tandis que pour la Zambie, les demandeurs doivent prendre directement l’attache de l’ambassade de Suède à Lusaka.

publié le 06/08/2015

haut de la page