La réforme de la Caisse des Français de l’Etranger (CFE)

Faisant suite à la loi n°2018-1214 du 24 décembre 2018, la réforme prévoit un nouveau système de tarification des adhésions à la couverture santé des particuliers.

Dotée d’un nouveau site Internet la Caisse des Français de l’étranger (CFE) met désormais en ligne toutes les informations sur ses offres tarifaires et permet l’adhésion en ligne des clients individuels sur la base de sa nouvelle tarification à compter du 1er février 2019.

Les nouvelles dispositions

Abandonnant la notion de statut (salarié, étudiant, retraité, travailleur non salarié, inactif), la caisse passe à une tarification forfaitaire qui dépend de l’âge du titulaire du contrat et de la composition de la famille (contrat solo ou famille). Ainsi, la CFE commercialise dorénavant quatre produits de couverture santé :

- MondExpatSanté pour les frais de santé des expatriés dans le monde entier y compris en France.

- JeunExpatSanté déclinaison de MondExpatSanté pour les moins de 30 ans.

- RetraiExpatSanté pour les frais de santé à l’étranger, des retraités expatriés en dehors de l’UE, l’EEE, la Suisse et les trois pays du Maghreb, justifiant de 15 ans de cotisations dans le système de retraite français, dont les soins en France sont pris en charge par la sécurité sociale. Il permet pour une cotisation forfaitaire une prise en charge réduite aux seuls soins à l’étranger.

- FrancExpatSanté pour les frais de santé des expatriés réalisés uniquement en France lors de séjours temporaires.

Les avantages de la réforme

Cette réforme s’accompagne d’avantages importants pour l’ensemble des clients de la caisse, collectifs ou individuels :

- La rétroactivité des cotisations dues en cas d’adhésion tardive après le départ de France est supprimée.

- L’option « soins France » couvrant les soins en France de 3 à 6 mois est désormais incluse dans le tarif de base.

- Les conjoints actifs, Français ou non, pourront être couverts dans le cadre d’un contrat famille ou d’un contrat collectif.

- Respectant le principe de solidarité, le dispositif de catégorie aidée sera accessible pour les retraités. La nouvelle cotisation forfaitaire de 201 euros (par trimestre) est désormais plus faible.

La gestion de la transition des cotisations

La bascule concernant le stock des clients individuels interviendra au 1er avril 2019. Les anciens clients ont été informés par un courrier de la caisse le 28 janvier 2019. Depuis cette date, une plateforme téléphonique de renseignement est activée.

A compter du 1er avril 2019 :

- Si le nouveau tarif est inférieur au tarif pratiqué antérieurement, les clients bénéficieront du nouveau tarif.

- Si le nouveau tarif est supérieur au tarif pratiqué antérieurement, celui-ci est majoré de 5%, sans pouvoir excéder le nouveau tarif applicable.

- Les retraités au forfait pourront demander à bénéficier de la catégorie aidée. Si leur dossier est validé avant fin 2019, un avoir de la différence entre le tarif actuel majoré de 5% et 201 euros leur sera accordé sur la cotisation du 1er trimestre 2020.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site de la CFE

publié le 05/03/2019

haut de la page