Journée Défense et Citoyenneté (JDC) – jeudi 24 mai 2018

La dernière session de la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) s’est déroulée le 24 mai 2018 au lycée français Jules Verne de Johannesburg. 49 lycéens, de la seconde à la terminale, y ont participé cette année.

JPEG

Organisée par le consulat général de France à Johannesburg et la mission de défense de l’ambassade de France à Pretoria, la JDC a été animée par l’attaché de défense, le colonel Olivier Ducret, l’attaché de défense adjoint, le capitaine de vaisseau Arnaut Lacote, ainsi que l’assistant de l’attaché de défense, l’adjudant-chef Rodolph Cherrier.

La Consule générale, Madame Sonia Doña Pérez a présenté et expliqué aux lycéens les responsabilités respectives d’un consulat général, permettant notamment aux Français de l’étranger de bénéficier d’un service public français, et d’une ambassade. Le chargé des affaires sociales, Monsieur Antoine Herbreteau a présenté quant à lui plus particulièrement les missions consulaires sociales et de protection.

La journée défense et citoyenneté a pour objet de conforter l’esprit de défense et de concourir à l’affirmation du sentiment d’appartenance à la communauté nationale, ainsi qu’au maintien du lien entre l’armée et la jeunesse. Elle permet de sensibiliser les jeunes femmes et hommes sur les droits, devoirs et les responsabilités en tant que citoyens. Au cours de cette journée, les lycéens ont reçu des enseignements délivrés par la mission de défense sur les enjeux et objectifs généraux de la défense nationale et des différentes formes d’engagement, ainsi que sur le civisme, basé sur la charte des droits et devoirs du citoyen français. La JDC représente la dernière étape du parcours citoyen. Elle doit être accomplie par tous les Français(es) après leur recensement et intervient entre le 16e et 25e anniversaire.

La JDC du 24 mai 2018 demeurera la dernière JDC organisée à Johannesburg. Celle-ci ne sera en effet plus organisée à l’étranger. Les consulats généraux de par le monde continueront néanmoins à recenser les jeunes gens dès leurs 16 ans, et à leur délivrer des attestations de recensement. Pour compenser cette suppression des JDC à l’étranger, le consulat général de France à Johannesburg délivrera des attestations de report, qui permettront de prouver, lors de leur inscription aux concours ou examens soumis au contrôle de l’autorité publique, que les jeunes gens recensés sont provisoirement en règle avec les obligations du service national. Ces derniers demeurent néanmoins tenus de participer à une JDC en France jusqu’à l’âge de 25 ans. Passé cet âge, les jeunes Françaises et Français sont définitivement libéré(e)s de leurs obligations au regard du service national.

publié le 30/05/2018

haut de la page