Elections au Lesotho

Le 28 février 2015, Raymond Quereilhac, Consul de France à Johannesburg, Charlotte Montel, Première Conseillère de l’Ambassade de France en Afrique du Sud et au Lesotho, et Anne-Laure Desjonquères, Deuxième Conseillère, ont participé à la mission d’observation coordonnée par l’Union Européenne, organisée dans le cadre des élections nationales anticipées du Lesotho. Tout au long de la journée, les 50 observateurs, issus de 7 Etats membres de l’UE, ont visité plus de 160 bureaux de vote.

Il s’agissait, pour les 1,2 million d’électeurs enregistrés, d’élire les 120 membres de l’Assemblée nationale du Lesotho. L’organisation de ces élections, deux ans avant la date prévue, a été décidée dans le cadre d’une feuille de route négociée entre les partis de la coalition au pouvoir sous l’égide de la SADC. Les tensions entre les deux partenaires principaux de la coalition au pouvoir, la All Basotho Convention (ABC) du Premier Ministre Thabane et le Lesotho Congress for Democracy (LCD) du Vice-Premier Ministre Mestsing, dominent la vie politique du pays.

publié le 02/03/2015

haut de la page