Edito - décembre 2018

Le mot de la Consule générale

Cher-e-s compatriotes,
Cher-e-s ami-e-s,

Décembre déjà. Temps de bilan avant un temps de pause et de moments partagés en famille, entre amis.

Commençons par un regard sur novembre, très riche en activités consulaires. Ainsi, le conseil consulaire s’est réuni le 7, pour la seconde fois de l’année, avec la participation de nos trois conseillers consulaires. La question de la sécurité en Afrique du sud et les préoccupations sociales liées à son accroissement a été abordée, je vais y revenir. Dans le domaine social, le consulat général a assuré la poursuite de ses missions de proximité, au plus proche des usagers et à l’écoute de leurs besoins, qu’il s’agisse de sa circonscription sud-africaine comme des pays qui lui sont rattachés (Botswana, Namibie, Zambie). Le comité consulaire pour la protection et l’action sociale a ainsi validé un taux de base revalorisé compte tenu d’une hausse du coût de la vie qui se reflète dans les taux d’inflation et accordé un budget d’environ 74 000€ pour répondre aux besoins de notre commuanuté en 2019 (allocations de solidarité, adultes et enfants handicapés, secours occasionnels et aides exceptionnelles). La seconde commission locale des bourses scolaires de Johannesburg s’est tenue dans le cadre de ce même conseil consulaire.

Le 13, j’ai eu le plaisir de recevoir les nouvelles adhérentes de Joburg Accueil à l’occasion d’un petit-déjeuner d’échanges auquel étaient associés plusieurs représentants d’associations de façon à créer encore davantage de liens au sein de notre communauté, d’informer sur la vie d’expatrié, avec ses plus, avec ses moins parfois... de renforcer les solidarités.

J’évoquais la question de la sécurité. Ce fut le thème de la journée du 15 ouverte par une réunion organisée par le consulat général avec les chefs d’îlots de notre circonscription, des représentants de l’ambassade, d’entreprises et d’associations. Le comité de sécurité annuel réuni sous l’autorité de l’ambassadeur de France en Afrqiue du Sud, M. Christophe Farnaud, a conclu cette journée. Je rappelle que ce comité réuni toutes les personnes concernées par les questions de sécurité en vue de recenser les risques et de coordonner les efforts pour gérer une crise et en prévenir les effets sur notre communauté ; il s’agit également de préparer les consignes de sécurité ou les conseils de comportement pour l’ensemble de la communauté française (voyageurs ou résidents) et d’organiser les relations entre l’ambassade, le consulat général et les représentants de la communauté française pour des échanges d’évaluations et d’informations.

Cette journée était orientée sur la question de l’identification et de la gestion des risques collectifs (accidents d’avion, de bus), accidents naturels ou industriels, risques d’émeutes etc. Ce comité se réunit sous l’autorité des ambassadeurs dans l’ensemble de notre réseau diplomatique et consulaire de par le monde.

La question de la sécurité, sous l’angle que nous appelons « individuel », celui de la criminalité est quant à elle très sensible pour l’ensemble de la population en Afrique du Sud, les sud-africains étant de loin les premières victimes. Si la communauté française est également exposée, ses conditions de vie sécurisées pour la grande majorité la protègent des actes criminels. Pour autant, c’est au prix d’une attention et organisation rigoureuses que la vie quotidienne revêt un caractère tout à fait acceptable et même très agréable pour beaucoup. Je saisis cette occasion pour remercier une fois encore nos chef/fes d’îlots et leurs adjoint(e)s pour leur engagement !

Chaque compatriote inscrit au registre des Français établis hors de France va recevoir prochainement de son/ sa chef/fe d’îlot un ‘MEMENTO DE SECURITE’, préparé par le consulat général : principes de bon sens, précautions élémentaires, fiches pratiques, pour l’essentiel. Plus largement, je vous engage à consulter la rubrique « Sécurité / Urgence » du site internet du consulat général.

Enfin, je termine en évoquant deux rendez-vous qu’il me plait d’honorer avec les aînés de notre communauté : à Johannesburg, ce 4 décembre, a eu lieu le déjeuner de Noël et de fin d’année et, à Durban, c’est le 12 décembre prochain qu’avec le consul honoraire M. Jérôme Stichelbout, nous célèbrerons les fêtes de fin d’année.

Bonnes fêtes 2018 au nom de toute l’équipe du consulat général !

Très sincèrement, Sonia Doña Pérez

publié le 08/02/2019

haut de la page