Edito - décembre 2017

Cher-e-s compatriotes,
Cher-e-s ami-e-s,

Une année s’achève. Une année de plus qui, je l’espère, vous a apporté ce que vous en attendiez. A l’heure des bilans je vous souhaite un solde aussi positif que possible qu’il s’agisse de votre vie personnelle, familiale ou professionnelle.

Un trimestre après mon arrivée je constate que mes premières impressions étaient les bonnes. Je mesure en effet à quel point la communauté française de la circonscription est bien intégrée, tout à la fois dynamique et influente, créative et audacieuse dans nombre de secteurs où le savoir-faire français est largement reconnu des le domaine des technologies, de la responsabilité sociale et environnementale, etc. Vous êtes également solidaires et fraternels. Votre engagement ne se paye pas de mots mais s’exprime là où les besoins existent, et ô combien.

Vous êtes une ressource formidable pour notre pays ! L’influence et l’attractivité et les intérêts de notre pays dépendent en effet autant des agents de l’Etat que de la société civile.
Premiers capteurs pour mieux comprendre l’Afrique du Sud et les pays qui sont rattachés au consulat général, vous êtes des acteurs essentiels de nos relations bilatérales.

Par ailleurs, le consulat général qui délivre les visas Schengen, est aux avant-postes pour observer le mouvement des Sud-africains, Lesothans, Namibiens, Zambiens et Botswanais qui souhaitent visiter notre pays, y travailler, y étudier et y investir leur énergie et leurs capitaux.

En résumé, notre relation bilatérale est déjà riche et dense même s’il nous revient de l’intensifier encore davantage. Gageons que les évolutions à venir nous le permettent.
*
S’agissant de la sécurité, nous avons éprouvé douloureusement cette année encore en raison de nos valeurs et de notre modèle de société et de vivre ensemble, combien la France est une cible des actes terroristes sur le territoire national et partout dans le monde.

Votre protection est la priorité de l’action du gouvernement français. Celle-ci concerne en premier lieu votre prise en charge en cas de crise et la sécurisation des emprises françaises et tout particulièrement scolaires. L’équipe du consulat général est mobilisée et bénéficie d’une formation qui va se traduire les semaines à venir par des exercices et simulations opérationnelles pour tout type de crise, individuelle comme collective.
*
Le consulat général vous a accompagné tout au long de cette année 2017. Les élections présidentielles et législatives ont marqué un temps fort. Vous vous êtes mobilisés pour exercer votre droit de vote qu’il s’agisse des inscriptions sur les listes électorales, de l’établissement de procurations ou du vote dans les bureaux du consulat général à Johannesburg, de l’agence consulaire à Durban et aussi dans les locaux des ambassades à Windhoek, Lusaka et Gaborone.

Plusieurs projets consulaires ont été menés à bien en 2017 comme l’inscription en ligne au registre des Français établis hors de France ou encore la simplification des démarches administratives concernant la délivrance des titres d’identité nationale. Ainsi, après le passeport en 2016 c’est la carte d’identité qui est délivrée désormais dans des délais n’excédant pas les trois semaines. Le portail France-visa a été lancé le 10 octobre dernier pour faciliter la délivrance des visas de courts et longs séjours. D’autres mesures concrètes se profilent, je les évoquerai en détail prochainement.

Je souhaite vous le rappeler ici, alors que cette année s’achève : il importe que le consulat général de Johannesburg maintienne et renforce ses liens avec vous, engagés dans la vie de notre communauté, conseillers consulaires, conseillers du commerce extérieur, membres de la chambre de commerce, chefs d’îlot, enseignants, chercheurs, artistes, chefs d’entreprises, employés, fonctionnaires, bénévoles associatifs etc. Il est important que ses actions puissent s’appuyer sur vous, comme vous pouvez compter sur lui, sur ses agents avec lesquels vous échangez régulièrement, et sur moi-même.

Enfin, vous le savez, le bureau de la Société Francaise de Bienfaisance de Johannesburg vient d’être renouvelé. Je salue et remercie très sincèrement M. Olivier Lammens, son président jusqu’alors, ainsi que M. Nicolas Garcia, Mme Valérie Van Niekerk et M. Roland Doudeau pour leurs actions dévouées tout au long des douze années passées. Mme Hélène Bezuidehoutd, présidente d’Atout France reprend la présidence. Le nouveau bureau vous sera prochainement présenté. Et nous célèbrerons toutes et tous en 2018 les 120 ans de la Société !

Bonne fin d’année, je vous souhaite, cher-e-s compatriotes, de partager des moments chaleureux auprès des êtres qui vous sont chers, peut-être à la découverte de l’Afrique du Sud et des pays qui nous accueillent …

Sonia Doña Perez

publié le 08/11/2018

haut de la page