Edito - avril 2019

Le mot de la Consule générale – Avril 2019

Cher-e-s compatriotes,
Cher-e-s ami-e-s,

Les mois se succèdent… le premier trimestre 2019 est déjà passé avec son lot d’activités et avec son lot de découvertes dont celles du pays qui nous accueille. La découverte, celle du monde et de l’autre, comme les découvertes et les innovations scientifiques et techniques ont été choisies cette année par le Lycée Français Jules Verne pour stimuler la créativité de ses élèves. Ainsi les dessins et sculptures exposés jusqu’au 13 avril à Morningside/Johannesburg, illustrent tous les défis du roman de Jules Verne « Le tour du monde en 80 jours ». Les 72 nationalités représentées au LFJV dont peut s’enorgueillir à juste titre la proviseure, expliquent la richesse de cette exposition et sont bien le signe de la reconnaissance de la qualité de l’enseignement délivré par cet établissement de l’AEFE.

Un lot de tragédies également, comme celles que vivent nos voisins et pour certains d’entre eux compatriotes du Mozambique frappés mi-mars par le cyclone Idai qui a provoqué de très lourdes pertes humaines et matérielles. Vous avez été nombreux à vous mobiliser et vous continuez à le faire. Sachez que notre pays s’est immédiatement mobilisé fort d’une compétence de plusieurs décennies en matière de secours d’urgence et humanitaire, et compte tenu notamment de la présence militaire française dans l’océan indien, à La Réunion et Mayotte.

Sur le plan consulaire, avril va être marqué par le prochain conseil consulaire qui se tiendra le 16. Celui-ci permettra de présenter à nos trois conseillers consulaires le budget 2019 d’action sociale du consulat général. 25 compatriotes de notre circonscription consulaire bénéficient en 2019 d’une allocation du Ministère au titre de la solidarité ou du handicap. Le conseil consulaire devra par ailleurs statuer sur les demandes de bourses émises par 27 familles dont les enfants sont scolarisés au LFJV pour l’année scolaire 2019/2020.

Je souhaite rappeler aux associations de droit local ou français qui le souhaitent qu’elles peuvent, sous réserve de satisfaire aux conditions d’éligibilité précisées sur notre site internet, déposer au plus tard le 10 mai 2019 une demande de subvention dans le cadre du dispositif de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE). En 2018, quatre associations se sont vues attribuer une subvention (sur quatre dossiers présentés au Ministère !).

Le premier trimestre a également apporté un lot de statistiques, ainsi s’agissant des Français inscrits au Registre consulaire mondial nous pouvons noter que la répartition par âge et par genre reste stable sur les dernières années. Avec 50% de femmes parmi les inscrits au Registre en 2018, la population française établie à l’étranger est cependant légèrement moins féminisée que la population française métropolitaine qui compte 51,6% de femmes.

La structure par âge de la communauté française établie à l’étranger est également stable. 34,3% des inscrits ont moins de 25 ans quand 50,5% ont entre 25 et 60 ans et 15,2% plus de 60 ans. Je vous rappelle que vous pouvez consulter les données de notre circonscription consulaire sur le site du consulat général « Bilan de l’activité consulaire 2018 ».

A noter, le 17 avril, Business France en Afrique du Sud, organise un petit-déjeuner avec la chambre de commerce franco-sud-africaine et le Club VIE, pour présenter le dispositif des Volontaires Internationaux en Entreprises (VIE) simple et souple destiné aux entreprises françaises. 70 jeunes professionnels français bilingues, hautement qualifiés dans des domaines très divers, effectuent ainsi leurs missions au sein de 46 filiales françaises en Afrique du Sud.

Enfin, je vous engage à consulter la web série : « La France en France du Sud » !

Très sincèrement,
Sonia Doña Pérez

publié le 24/04/2019

haut de la page